J’ai conduit la nouvelle Tesla Model 3, voici ce qui s’est amélioré

Tesla Model 3, blog et actualités

“`html
Essai routier de la nouvelle Tesla Model 3

Le nouveau modèle Tesla Model 3 est désormais dispo pour des essais dans plusieurs showrooms Tesla. C’était à seulement une heure de chez moi, alors j’ai décidé de m’y rendre pour l’essayer.

Ma première conduite d’une Tesla fût avec une Model 3 en 2019, lorsque j’ai commencé à écrire pour Teslarati. Depuis, j’ai eu l’occasion de conduire les quatre modèles de la gamme. Le Cybertruck n’est pas encore dispo près de chez moi, mais quand ce sera le cas, je n’hésiterai pas à l’essayer !

En allant faire cet essai, mes attentes étaient assez classiques. Je savais que Tesla avait beaucoup changé de choses sur la voiture et je suis vraiment fan du nouveau look de la Model 3 ; elle est sportive et élégante, avec une esthétique bien meilleure que celle proposée auparavant. Cependant, l’apparence ne fait pas tout, et ce qui m’intéressait vraiment, c’étaient les performances réelles et les changements intérieurs du nouveau modèle.

Besoin d'accessoires pour ta Tesla ?

Et franchement, ça a dépassé mes attentes, certains éléments m’ont agréablement surpris alors que d’autres étaient un peu décevants.

Premières impressions

Dès mon arrivée, la nouvelle façade de la voiture m’a vraiment plu. Elle est sportive, robuste, épurée, et surtout très attrayante. Je trouve que le Model 3 précédent était bien conçu, mais il faisait un peu trop générique en comparaison de cette nouvelle version.

La conception des nouveaux phares est fine et élégante, et dès l’extérieur, on a l’impression de monter dans une voiture de luxe. J’ai aussi adoré cette couleur en particulier. J’ai généralement une préférence pour les voitures blanches, mais ce Gris Stealth était vraiment nickel.

À l’intérieur

L’intérieur du nouveau modèle est similaire à celui du précédent, mais quelques changements notables sont présents. Je dois dire que je ne me vois pas posséder une voiture sans manettes. Je comprends bien l’idée de les enlever pour préparer le terrain au pilotage entièrement autonome, mais comme on en est encore loin, je pense qu’il devrait y avoir la possibilité de choisir des manettes traditionnelles.

Sans elles, et sans pas mal d’autres choses, l’intérieur semble vide. Je suis fermement convaincu de l’utilité de boutons et molettes physiques car ils rendent les ajustements plus simples et accessibles. Dans ma voiture, je peux changer la climatisation, ajuster les aérations et contrôler d’autres fonctionnalités comme le mode de conduite simplement en appuyant sur un bouton ou en tournant une molette, en moins de cinq secondes.

Dans la Model 3, il faut plusieurs touches sur l’écran central pour tout régler, des rétroviseurs au volant. Pour moi, c’est un processus trop long pour de simples tâches, et le manque de choses à regarder est personnellement un point faible, bien que je comprenne l’attrait pour d’autres.

Tesla est passée des commandes haptiques aux boutons physiques sur ce nouveau volant, ce qui était intéressant. Il m’a fallu environ trois ou quatre virages, soit à peu près dix minutes, pour réaliser que je devais arrêter de chercher des manettes. Je trouve que les boutons sont très pratiques, mais parfois, en appuyant sur les bords ou les coins, le signal ne s’activait pas.

Il faut appuyer au centre du bouton de clignotant pour l’activer, et cela vous oblige aussi à garder la main sur cette partie du volant.

Le bouton des feux de route est également un point délicat. Pendant ma conduite, quelqu’un a essayé de se rabattre sur ma voie devant moi. Je lui ai fait signe avec mes feux pour qu’il se rabatte, ce qu’il a fait. Mais c’était plus difficile que simplement bouger une manette deux ou trois fois.

Je réalise que ce sont des plaintes assez fastidieuses, mais je crois qu’il y a des gens pour qui ce serait tellement gênant qu’ils renonceraient à acheter la voiture.

Il y a beaucoup de choses que j’ai appréciées, comme les sièges ventilés, le chargeur sans fil, la console centrale et les couvercles de porte-gobelets, qui sont une touche élégante. Tout semblait de très haute qualité. Il n’y avait pas beaucoup de grincements ou de mouvements de ces parties, ce qui peut parfois sembler bon marché et de qualité inférieure. Ce n’était pas le cas avec cette voiture, j’étais vraiment impressionné par tout.

La conduite

Conduire une voiture électrique, c’est fun. Chaque EV que j’ai eu l’occasion de conduire était plus amusante que la version à essence similaire. La Model 3 est certainement une amélioration par rapport à son modèle précédent, et j’ai été impressionné par la sensation de suspension, la réduction du bruit de la cabine et la qualité de conduite en général.

J’ai commencé sur une autoroute à quatre voies avec des feux de circulation pour tester la sensation dans le trafic. C’était comme on pourrait s’y attendre. Là où je voulais vraiment la tester, c’était sur les petites routes de Pennsylvanie, et il y en a plein. C’est là que la conduite est la plus amusante, du moins à mon avis.

Besoin d'accessoires pour ta Tesla ?

Je l’ai emmenée sur des routes étroites et sinueuses et elle collait super bien aux virages. La suspension a gardé la voiture sportive et performante pendant certaines courbes. J’ai essayé de pousser la voiture autant que je pouvais de manière responsable, et elle a réussi haut la main. Je dois dire qu’il n’y a que quelques véhicules qui m’ont donné autant de confiance dans les virages à vive allure, l’un d’eux étant le Ford Mustang Mach-E.

Même la Model 3 mise à jour a surpassé la Mustang Mach-E, qui était l’une des expériences de conduite les plus amusantes que j’ai eues récemment.

J’avais une version à propulsion arrière de cette voiture, et il lui manquait ce couple instantané vraiment impressionnant que j’ai ressenti dans d’autres voitures, surtout dans les configurations Long Range All-Wheel-Drive et Performance que j’ai conduites auparavant.

Pour moi, je ne conduis pas très vite. J’ai eu quelques accidents de voiture au lycée en tant que passager, et cela m’a appris à être plus responsable sur la route. Je sais quand je dois conduire avec un peu d’agressivité et de vitesse, et ce n’est pas souvent. Cependant, cette configuration n’avait tout simplement pas assez de pep’s pour moi. Si je devais passer commande, je choisirais une gamme au-dessus.

Autres réflexions

Il y a quelques points à mentionner, comme l’espace pour les jambes à l’arrière, l’écran tactile arrière, l’espace dans le coffre et le frunk, et le bruit de la route.

Espace pour les jambes à l’arrière

Je mesure 1,73 m et je n’ai pas bougé le siège du conducteur lorsque j’ai décidé de m’asseoir à l’arrière pour voir combien d’espace il y avait.

Il n’y en avait pas beaucoup, et je ne sais pas si je serais assez fort ou patient pour supporter si peu d’espace pendant plus de quelques heures.

Pour une berline, c’est assez compréhensible d’avoir un espace limité. Vous serez coincé dans cette position générique pour la plupart du trajet, mais l’arrière est définitivement plus adapté aux enfants.

Écran tactile arrière

Je pense que l’écran tactile arrière est une belle addition. Beaucoup de voitures en ont un maintenant, et c’est une bonne chose à avoir. Il est plein de fonctionnalités pour occuper vos passagers arrière, mais j’ai l’impression que c’est plus un gadget qu’autre chose. Il a une taille décente, peut jouer à certains jeux de l’arcade Tesla et le streaming est disponible.

Coffre et Frunk

Le frunk et le coffre motorisé sont tous les deux spacieux et offrent suffisamment d’espace pour beaucoup de choses. Je n’ai pas pu bien évaluer la quantité de bagages que vous pourriez mettre dans le coffre, mais l’espace du frunk serait idéal pour ces trajets quotidiens à l’épicerie pour ramasser des bricoles.

Ma plus grande inquiétude serait de pouvoir mettre quelques sacs de golf dans le coffre, et il semble que deux ou trois seraient la limite là.

Bruit dans l’habitacle

La semaine dernière, j’ai dû conduire jusqu’à Penn State pour couvrir un match de lutte, et j’y suis allé seul. Passer de 10 à 12 heures par jour devant un écran d’ordinateur, toujours devoir écouter des choses, vivre avec un chien et n’avoir presque jamais de paix et de calme m’a poussé à éteindre la stéréo et à faire le trajet de deux heures en silence. C’était génial.

Ce que j’adore vraiment dans ce nouveau Model 3, c’est le bruit dans l’habitacle. Il était si calme dans la voiture et si paisible que c’était sans aucun doute ma partie préférée de l’essai. Je n’ai jamais allumé la musique, j’ai juste choisi de conduire dans le silence, et j’ai vraiment aimé à quel point c’était paisible à l’intérieur de la cabine car le bruit de la route a été une grande plainte de certains conducteurs par le passé. Je n’ai pas eu ce problème du tout.

Profitez d'avantages exclusifs en achetant votre Tesla

Vous envisagez d'acquérir une Tesla ? En utilisant mon code de parrainage lors de votre achat, vous pouvez bénéficier d'avantages exceptionnels !

Des kilomètres gratuits de recharge ou d'autres récompenses exclusives, mon code de parrainage est votre passeport pour des avantages supplémentaires : https://ts.la/david37687 🤩

Pas de pression, juste une opportunité à saisir pour enrichir votre expérience Tesla.

Découvrez ici le système du parrainage et comment utiliser le code.

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Tesla Model Y blanche et fleurs

Le Tesla Model Y détrôné : la Toyota Corolla devient-elle la voiture la plus vendue au monde ?

Article suivant

OPINION : Tesla a-t-il besoin d’un nouveau Model Y ? Peut-être, mais pas tout de suite.

Catégorie similaire