Tesla fabriquée en chine, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Des Tesla fabriquées en Chine, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Contrairement aux idées reçues, toutes les Tesla ne sont pas fabriquées dans l’usine Tesla de Fremont, aux États-Unis. La mondialisation fait que les Model 3 destinées au marché européen étaient fabriquées aux Pays-Bas.

Depuis quelques semaines, une partie d’entre elles sont fabriquées en Chine. Le made in China peut faire peur. Est-il légitime de s’en inquiéter ?

Quels sont les premiers retours sur ces Model 3 qui prennent vie dans l’Empire du Milieu ? C’est l’objet de cet article.

Des Tesla pas toujours américaines

Au même titre que les Ford Mustang et les Chevrolet Corvette, les Tesla fleurent bon l’Amérique ! Si cela est vrai pour les grands modèles, la Model 3 – et bientôt la Model Y – sont partiellement délocalisées en Chine.

En effet, la marque américaine y a ouvert une Gigafactory utilisant des technologies de pointe. Pour l’année 2021, Tesla prévoit que la moitié des Tesla vendues dans le monde proviennent de Chine ! Un développement rapide soutenu par des avantages fiscaux du gouvernement de Shanghai. Plus grand marché automobile du monde, la Chine est porteuse et mise beaucoup sur la voiture électrique.

D’ailleurs, elle constitue le deuxième plus important marché pour Tesla. L’implantation d’une usine à Shanghai n’est donc pas vide de sens. Outre des avantages économiques certains en termes de main d’œuvre, cela réduit d’autant les plus de véhicules à travers l’océan Pacifique. Mais forcément, cette production chinoise inquiète, d’autant plus que les premiers retours à ce sujet sont assez mitigés.

Un objectif : la réduction des coûts

Selon plusieurs sources, la production en Chine permettrait la réduction des coûts de fabrication de l’ordre de 65% ! Dans une première déclaration, Elon Musk expliquait que le développement de Tesla doit beaucoup à la Chine.

L’importance des volumes de ventes en Chine permet de justifier le développement de ce marché. Pour autant, des problèmes sont rapidement apparus. Mais il serait réducteur et mensonger de dire que les Tesla fabriquées en Chine sont de moins bonne qualité que leurs homologues américaines. En effet, les deux productions ont chacune leurs défauts… Et leurs qualités ! Les modèles chinois sont généralement mieux finis, avec des ajustements plus rigoureux.

À l’inverse, ces dernières pêchent par leur batterie Tesla Chine. La fabrication de ces dernières n’est pas similaire en tout point aux modèles américains.

En Amérique, on utilise la technologie lithium-ion tandis que pour la Chine, c’est un alliage lithium-fer-phosphate. L’autonomie est globalement similaire mais les batteries chinoises auraient tendance à moins bien supporter le froid. L’autonomie pourrait chuter de près de 50%. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène.

Les protocoles de vérification pourraient être moins performants et donc laisser davantage de soucis. Aussi, les outils de production ont été développés rapidement et il n’est pas à exclure que le personnel n’ait pas encore tout le savoir-faire pour rivaliser avec la production américaine.

L’épineuse question des incendies

Si vous suivez l’actualité Tesla, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a des cas d’incendies de Tesla, principalement en Chine. Si l’on se réfère aux rapports émis par Tesla pour l’année 2020, il y aurait un incendie de Tesla tous les 205 millions de miles parcourus.

Si nous considérons qu’une Tesla parcourt en moyenne 12 000 kilomètres par an, cela pourrait signifier qu’une Tesla sur 2 750 prendrait feu. C’est à la fois relativement peu et beaucoup à la fois, d’autant plus que les incendies de véhicules électriques sont spectaculaires.

Ils nécessitent des protocoles de sécurité compliqués à mettre en œuvre pour les pompiers (comme la mise dans un bac). En Chine, il semblerait que les incendies de batteries soient plus fréquents que dans le reste du monde.

Faut-il incriminer la qualité des batteries en elle-même ? Les infrastructures qui pourraient ne pas répondre aux mêmes normes ? Tout cela n’a pas encore été jugé.

Peut-on choisir l’origine de sa Tesla Model 3 ?

La réponse est non ! Si vous commandez une Tesla Model 3 ce jour, vous ne pourrez pas choisir sa provenance. Il pourra donc logiquement s’agir d’une voiture produite en Amérique ou bien même en Chine.

Les concessions n’ont pas la possibilité de vous permettre de choisir car elles-mêmes ne seraient pas informées de l’origine en temps réel. Au moment d’acheter une Model 3 présente en stock dans une concession, vous pourriez vous demander si elle fait partie des Tesla fabriquées en Chine.

Pour cela, il existe un moyen de vérification concernant le numéro de série, appelé aussi VIN. Si celui-ci commence par “5YJ“, cela signifie qu’il s’agit d’une voiture américaine. Si la nomenclature débute par “LRW“, alors vous saurez que votre voiture provient de l’Empire du Milieu.

Si tel est le cas, ne paniquez pas ! La batterie Tesla Chine est amenée à évoluer et des mises à jour futures permettront certainement de corriger les petits défauts de jeunesse qui peuvent subsister encore à ce jour.

Total
1
Partages
2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
Suivez le cours des actions depuis votre Tesla

Suivez le cours des actions sur l’écran de votre Tesla

Article suivant
La production de la Tesla Roadster

Quand commence vraiment la production de la Tesla Roadster ?

Catégorie similaire