“La prétention du Tesla Cybertruck de surpasser une Porsche 911 en accélération tout en la remorquant mise au défi”

Tesla Cybertruck, blog et actualités

La prouesse de Tesla mise à l’épreuve

Tu te souviens du buzz lorsque Tesla a annoncé que son Cybertruck pouvait battre une Porsche 911 dans une course d’accélération tout en la remorquant ? Eh bien, ça a fait jaser dans le monde de l’auto, et pas que du bien. La chaîne YouTube Engineering Explained a mis en doute cette affirmation, en nous expliquant que ça ne tenait pas la route, surtout avec une Porsche à la remorque.

Maths à la rescousse

Elon Musk, le big boss de Tesla, lors de la présentation du Cybertruck, nous a servi cette info croustillante : “Le Cybertruck peut remorquer une Porsche 911 sur un quart de mile plus vite que la Porsche ne peut le faire seule“. Jason Fenske de chez Engineering Explained a trouvé ça un peu gros et a sorti son tableau blanc pour faire quelques calculs.

Pour commencer, Fenske pense que Tesla a dû choisir la version la moins rapide de la 911, à savoir la 911 Carrera T avec sa boîte manuelle. Pas tout à fait la fusée de la gamme. Et il semblerait même que la course montrée par Tesla ait été faite sur un huitième de mile et non un quart de mile comme annoncé dans leur vidéo.

Les chiffres parlent

Le magazine MotorTrend indique que la Porsche 911 Carrera T réalise le huitième de mile en 8,0 secondes à une vitesse de 93,1 MPH, ce qui est plus rapide que les temps calculés pour le Cybertruck avec une Porsche en remorque : environ 8,25 secondes. En solo, le Cybertruck fait le huitième de mile en 6,94 secondes à 99 MPH. Avec la Carrera T en remorque, il est 1,31 seconde plus lent.

Besoin d'accessoires pour ta Tesla ?

Si on ajoute ces 1,31 secondes supplémentaires à cause de la remorque au temps de quart de mile du Cybertruck, qui est de 11,0 secondes, on arrive à 12,3 secondes. Soit grosso modo 0,8 seconde de plus que la Carrera T toute seule sur un quart de mile (11,5 secondes).

Les calculs de Fenske montrent donc que le Cybertruck ne pourrait pas battre le Carrera 911 T sur un quart de mile tout en en remorquant un autre, contrairement à ce que Musk a dit.

Sécurité avant tout

Wes Morrill, ingénieur chez Tesla Cybertruck, a expliqué qu’ils n’ont pas continué à faire une course de quart de mile, car les pneus de la remorque ne sont homologués que pour 80 MPH, et un test plus long aurait dépassé cette vitesse. “Nous avons préféré arrêter avant que quelqu’un ne se blesse”, a-t-il déclaré.

Apparemment, selon les simulations de Tesla, la course aurait été serrée avec “le même résultat final, donc pas la peine de prendre des risques“, ajoute Morrill.

Si tu veux voir l’analyse complète du test de drag du Cybertruck par Engineering Explained, la vidéo est juste en-dessous :

Alors, que penses-tu de cette histoire ? Chez Tesla, ils aiment bien faire des déclarations audacieuses, mais cette fois, ils se sont peut-être un peu emballés. Une chose est sûre, ça met du piment dans la course à l’électrique !

Profitez d'avantages exclusifs en achetant votre Tesla

Vous envisagez d'acquérir une Tesla ? En utilisant mon code de parrainage lors de votre achat, vous pouvez bénéficier d'avantages exceptionnels !

Des kilomètres gratuits de recharge ou d'autres récompenses exclusives, mon code de parrainage est votre passeport pour des avantages supplémentaires : https://ts.la/david37687 🤩

Pas de pression, juste une opportunité à saisir pour enrichir votre expérience Tesla.

Découvrez ici le système du parrainage et comment utiliser le code.

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent
Tesla blog, actualités de Tesla

@Tesla : Pas besoin de grattoirs à glace

Article suivant

Le nouveau modèle Tesla Model 3 obtient 5 étoiles au test chinois IVISTA d’intégration de véhicule intelligent

Catégorie similaire