Teinter les vitres de sa Tesla, combien ça coûte ?

Teinter les vitres de sa Tesla : Combien ça coûte ?

J’entends souvent la même question : est-ce vraiment utile de teinter les vitres de sa Tesla ?

Pour ceux qui l’ignore, non, les vitres d’origine des Tesla ne sont pas teintées. Ou du moins pas suffisamment pour préserver l’intimité de votre habitacle.

Pour pallier ce problème, il est heureusement possible de faire appel à un professionnel qui appliquera un film plus ou moins opaque sur les différentes vitres.

  • Mais avez-vous une idée du coût général ?
  • De ce qui est autorisé et de ce qui ne l’est pas ?

Dans ce court article, nous répondrons à ces questions importantes car teinter les vitres de sa Tesla amène de nombreux avantages !

Pourquoi teinter les vitres de sa Tesla ?

Sans surprise, le principal avantage des vitres teintées est la plus grande discrétion de l’habitacle.

Certains films peuvent vous garantir un rendu totalement noir opaque depuis l’extérieur tout en préservant la vision depuis l’habitacle.

Aussi, il faut savoir que les vitres teintées préservent davantage de la chaleur. L’été, la température dans l’habitacle est bien moindre.

Forcément, la climatisation de votre Tesla sera moins sollicitée et l’autonomie n’en sera que meilleure. Sachez aussi que les vitres teintées assurent une meilleure protection en cas de tentative de vol.

La vitre, renforcée d’un film, se montre bien plus résistante et dissuade bien souvent un voleur mal intentionné au cas où il n’aurait pas connaissance du mode Sentinelle de nos Tesla Model 3, Tesla Model S ou Tesla Model X.

Les vitres teintées présentent donc un certain nombre d’avantage, aussi bien pour le confort, l’esthétique ou bien pour les aspects pratiques. À défaut de les proposer en option, notre constructeur américain favori vous impose de passer par le biais d’un prestataire.

Combien coûtent les vitres teintées pour Tesla ?

Avant tout, il faut connaître certains aspects concernant les vitres teintées, qui peuvent influer fortement sur le prix de revient de l’opération.

Déjà, je vous déconseille d’effectuer cela par vous-même. La pose du film est un exercice technique, surtout pour les grands surface telles que la vitre arrière. Il est assez difficile de ne pas faire de bulle.

Chez un professionnel, plusieurs questions vous seront posées :

  • La qualité du film : tous les films teintées ne se valent pas. Certains offrent une meilleure protection UV que d’autres par exemple. D’une manière générale, les films d’entrée de gamme s’estompent rapidement et deviennent violet avec le temps. Privilégiez au minimum un milieu de gamme ;
  • L’opacité : il est existe différents indices qui déterminent l’opacité de teintage. Plus la valeur
  • Le nombre de vitres à traiter : si vous souhaitez seulement teinter les vitres arrière ou bien l’intégralité, cela aura une incidence sur le prix. De même, le nombre de vitres de votre voiture joue grandement sur le prix car cela représente davantage de travail pour l’opérateur ;
  • La taille de la voiture : d’une manière générale, les professionnels proposant de la teinte de vitres applique une grille tarifaire basée sur la catégorie des voitures. D’une manière générale, les routières et les SUV sont les modèles les plus coûteux car leurs vitres sont généralement plus grandes.

D’une manière générale, il faut compter entre 200 et 500 € pour couvrir les vitres arrière, ainsi qu’une légère teinte des vitres avant. Ce tarif est similaire auprès de nombreux prestataires en Suisse.

C’est un prix qui varie donc en fonction de beaucoup de critères.

Les valeurs de la teinte

Par ailleurs, la teinte est exprimée en %. Plus la valeur est basse, plus le degré d’opacité est important.

Ainsi, une transmission de lumière de 70% indique que la teinte à 30% d’opacité.

Quelles sont les règles à respecter ?

Avec les vitres teintées, tout n’est malheureusement plus possible. En effet, le décret 2016-448 du 13 avril 2016 mentionne des règles à respecter dans les dispositions du Code de la Route.

Déjà, vous êtes libre de teinter comme bon vous semble les vitres arrière (y compris la lunette arrière).

En revanche, il est strictement interdit d’appliquer un film sur le pare-brise. Sur les vitres conducteur et passager, il est déconseillé d’y appliquer un film teinté. Toutefois, une tolérance est appliqué, à la condition que l’opacité soit d’un maximum de 30%.

Désormais, les gendarmes et policiers disposent d’un petit outil permettant de mesurer l’opacité d’une vitre. Toutefois, le contrôle peut également être visuel. En cas de dépassement des tolérances, vous vous exposez à une contravention de troisième classe, entrainant la perte de 3 points sur le permis de conduire et 135 € d’amende. Mieux vaut donc rester dans les normes !

À retenir

Teinter les vitres de sa Tesla permet donc un certain nombre davantage autres que d’ordre esthétique !

N’hésitez pas à questionner le professionnel retenu sur le choix du film afin de respecter les dispositions du Code de la Route. Et si l’envie vous prenait de tester l’opération par vous-même, mieux vaut déjà avoir de l’expérience car cela est plutôt fastidieux !

Total
17
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Roadtrip de 619 km – Bienne à Davos en Tesla Model S

Article suivant
Acheter votre Tesla Cybetruck miniature 1/64

Offrez-vous le Tesla Cybertruck… miniature !

Catégorie similaire