10 raisons de craquer pour la Tesla Model X

Tesla Model X : les 10 raisons qui m’ont fait craquer après une semaine d’essai

Après une semaine au volant du Tesla Model X, il est temps pour moi de vous en faire un bilan. Plutôt que de vous raconter tout mon périple et près de 2 000 kilomètres effectués à son bord, je préfère vous proposer une sélection de 10 points qui m’ont fait craquer sur l’incroyable grand SUV de Tesla.

Une sélection plus complexe qu’il n’y paraît tant ce modèle recèle de bons points. Notre modèle d’essai ? Un X 100D en version grande autonomie, bénéficiant de la dernière mise à jour portant la puissance à 670 chevaux 🤩

1. La puissance du Model X est superbe

Même dans sa version d’appel Grande Autonomie, le Tesla Model X offre déjà pas moins de 670 chevaux. Une puissance très généreuse, malgré les 2 352 kg, qui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes seulement.

Pour un SUV de plus de cinq mètres, c’est une très belle performance. En version Plaid, la puissance dépasse les 1 000 chevaux et le 0 à 100 km/h dépasse les 2,6 secondes. Un score qui se rapproche de celui des meilleures supercars…

Dans un SUV pouvant accueillir sept personnes ! Tesla est décidément une marque automobile à part ! Miser sur la performance, cela fait parler et c’est vite addictif.

2. La tenue de route est bluffante

Oui, le grand SUV Tesla embarque plus de 600 kg de batterie. Ces dernières sont placées sous le plancher, ce qui abaisse d’autant le centre de gravité. Cela donne une agilité tout à fait remarquable qui surprend réellement.

Cette agilité est bien aidée par des suspensions bien dosées qui gomment les aspérités de la route tout en offrant un feeling de conduite excellent. La direction offre d’ailleurs une bonne prise, avec une consistance agréable et une fermeté bien dosée.

3. La recharge est vraiment facile

Recharger une Tesla, c’est d’une très grande simplicité. Après avoir localisé un Superchargeur, il vous suffit de vous y rendre et de faire une marche arrière. Avec la caméra à 360°, c’est très simple. De là, il vous suffit d’ouvrir la petite trappe de recharge située au niveau du feu puis de procéder au branchement.

À titre personnel, j’en profitais pour aller faire quelques courses puisque le Superchargeur en question était placé non loin d’une sortie d’autoroute, sur le parking d’un grand centre commercial.

Il me fallait ensuite suivre l’évolution de charge depuis l’application mobile Tesla. En temps réel, je pouvais suivre le niveau de charge du Model X qui m’a accompagné pendant une semaine.

4. Les portes arrière sont juste… surprenantes

Au début, j’étais un petit peu sceptique sur ces portes arrière qui s’ouvrent par le haut.

Pourtant, on s’y fait assez vite et c’est même assez spectaculaire. Les portes se montrent intelligentes puisqu’elles détectent la hauteur disponible, tout comme l’espace latéral.

Elles se déploient vers le haut et offrent un accès large aux places arrière. Mon exemplaire dispose par ailleurs de la plus belle configuration, en 6 places. Les grandes portes permettent de rapidement prendre place au troisième rang.

Et lorsque des passants aperçoivent les portes arrière ouvertes, ils ne manquent généralement de prendre une photo !

5. Le show son et lumière est vraiment impressionnant

Depuis l’écran central, il suffit de presser pendant 5 secondes le bouton T du Model X puis de saisir HOLIDAY sur le clavier virtuel. De là, il est demandé de sortir de la voiture puis d’activer le verrouillage depuis la clé.

Et là, le mode Holiday Light Show s’active. Sur un air de Wizards of Winter, le Model X entame un spectacle son et lumière, qui allume et anime les phares, ouvre les portes et les rétroviseurs au rythme de la musique.

Beaucoup trouveront cela kitsch, j’ai trouvé ça assez bluffant !

6. Les mods intégrés sont géniaux

Sur l’écran tactile central, on peut accéder à différents widgets intégrés d’office dans le système.

Il y a par exemple le mode feu de cheminée, qui affiche le visuel de bûches dans le foyer de la cheminée, tout en activant le chauffage. Cela crée une ambiance très agréable, surtout en hiver !

Dans un autre registre, le mode coussin péteur est lui aussi distrayant.

7. L’autonomie est globalement bonne

Sur autoroute, l’autonomie du Tesla Model X font très vite. Heureusement, le suivi est réaliste en matière d’autonomie.

En ville et sur route, l’autonomie se montre assez bonne dans l’ensemble. Ceux qui craignent de tomber en rade de batterie n’ont sans doute jamais conduit de Tesla.

Le système se montre très prévoyant et permet de localiser en temps réel les stations de recharge à proximité.

8. L’autopilot est appréciable sur autoroute

L’autopilot activé, la conduite sur autoroute devient automatique. Il serait assez tentant de relâcher toute vigilance pourtant, il est nécessaire de conserver une main sur le volant afin de pouvoir reprendre le contrôle.

Mes différents essais automobiles ne peuvent qu’appuyer ma première intuition : Tesla a une belle longueur d’avance sur ses concurrents Le système détecte parfaitement la chaussée, se montre prévenant et sans mauvaise interprétation.

D’ici l’automatisation totale, il faudra sans doute une évolution significative des législations en vigueur. Mais c’est très encourageant.

9. J’ai rarement été autant zen au volant

Se retrouver aux commandes d’un SUV de grande taille a toujours quelque chose d’un petit peu intimidant.

Le plus grand modèle Tesla met rapidement en confiance. On se sent très apaisé. Est-ce cette ambiance zen qui contribue à ce ressenti ? Est-ce la multitude d’aides qui ôte tout ressenti “mécanique” ?

Difficile à dire. Toujours est-il que la conduite d’une Tesla est vraiment très apaisante. Malgré la puissance, je me suis surpris à rouler très tranquillement.

10. J’ai eu envie d’acheter une Tesla Model X…

Pour terminer, je me suis surpris à me promener avec insistance sur le configurateur du Tesla Model X en me disant que cela pourrait tout à fait être un daily convenable. Faisons fi du gabarit et prenons-nous à rêver.

À titre personnel, je choisirais plutôt la version Plaid, qui se montre encore plus incohérente et décalée, avec la couleur rouge, qui sublime les courbes et galbes de ce SUV tout en rondeur et bien sûr l’habitacle blanc et noir, qui offre une atmosphère futuriste.

Espérons que le volant Yoke (sans partie supérieure) soit homologable un jour en France. Je pense qu’il doit apporter une vision encore différente et décalée de la conduite. Affaire à suivre.

J’espère en tout cas que ce court retour d’expérience vous a plu !

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent
Housses de protection sièges Model 3

Des housses de protection pour l’arrière des sièges

Article suivant
Superchargeur Tesla s'ouvrent aux autres marques

Les SuperChargeurs Tesla s’ouvrent aux autres marques

Catégorie similaire